Le prix d’un appareil auditif en France est dans la moyenne européenne

Remboursement public par rapport au prix
La prise en charge par la sécurité sociale en France
4 novembre 2017
Reste à charge nul en audioprothèse : éviter le moins-disant pour les patients
6 avril 2018
Show all

Le prix d’un appareil auditif en France est dans la moyenne européenne

Prix moyen d'un appareil auditif

Le prix d’une aide auditive varie fortement en fonction de la gamme de l’appareil. Jean de Kervasdoué et Laurence Hartmann, dans une étude retiennent trois niveaux de prix :

tableau appareil auditif

On remarque que le prix moyen des différentes gammes se rapproche des prix pratiqués en France.

La montée en gamme se rapporte à des appareils technologiquement plus élevés avec des possibilités plus fines notamment dans les réglages, les fonctionnalités et accessoires plus étendus (comme la connexion Bluetooth par exemple). En parallèle, un appareil haut gamme réclamera plus de travail pour l’audioprothésiste.

Mais lorsque l’on s’équipe d’un appareil auditif, le prix correspond également aux prestations indissociables ainsi que le suivi du patient.
Dans un souci de transparence, les devis effectués par les audioprothésistes exposent la composition du prix des aides auditives en distinguant les appareils des prestations indissociables. Cette pratique ne se distingue pas en France des autres Pays européens.

En 2014, un rapport de l’observatoire des restes à charge relevait notamment que :

  • la principale composante du prix revient aux prestations indissociables plutôt qu’au prix même de l’appareil.
  • Les prix pratiqués sont liés à l’appareil plus qu’au patient (en fonction de la gamme et de la complexité de l’appareil).
  • Les appareils les plus chers demandent le plus souvent des réglages plus longs.

Malgré cela, le prix peut fortement varier sur un marché très concurrentiel :

  • La variation des prix s’observe d’un vendeur à l’autre. Richard Darbéra (président de l’association Bucodes-sudifrance et rédacteur de l’observatoire explique : « Cette dispersion s’explique peut-être par la politique des enseignes. (…) On notera cependant qu’à l’intérieur d’une même enseigne, les prix varient d’une région à l’autre, c’est le cas, en particulier pour les enseignes qui regroupent des indépendants .”
  • Les audioprothésistes proposent en général 4 à 5 niveaux de gammes

Le prix d’accès d’un appareil auditif comprend également les prestations indissociables pour un coût en moyenne qui se situe en dessous de 800 € (par appareil). On peut également trouver des prix plus bas bien que les prix s’étalent jusqu’à 4 350 €.

On constate aussi une baisse progressive du niveau des prix ouvrant progressivement les innovations technologiques au service du grand public.

Jean Kervasdoué et Laurence Hartmann ont ainsi noté : « l’innovation permanente dont bénéficient les aides auditives a pour conséquence un remplacement rapide des produits sur le marché les biens haut de gamme devenant au bout de cinq ans des biens d’entrée ou de moyenne gamme, tandis que les moins performants sortent du marché ce qui a abouti aujourd’hui à une offre 100 % numérique (Alcimed–‐DSS,2011). »

Pour chacune des gammes de prix des appareils auditifs, les Français se situent dans la moyenne européenne

Gamme de prix appareil auditif en France

Comme on le voit dans le graphique ci-dessous, le marché se concentre sur le milieu de gamme avec une répartition en courbe de Gauss autour de 1 500 €

Comme on le voit avec les chiffres qui ressortent de la caisse nationale d’assurance maladie en 2016 :

Prix moyen d'un appareil auditif
Pour finir, les prix pratiqués par les audioprothésistes n’offrent pas de marges très élevées comme l’on peut avoir dans d’autres secteurs.
L’IGAS, dans un rapport de 2015, estimait une marge de 10 % pour les audioprothésistes. Un chiffre en phase avec avec une autre étude menée en 2011 par la DSS (direction de la sécurité sociale) qui donnait entre 0 et 10 % pour les succursalistes et entre 5 et 12 % pour les indépendants.

En 2014, Xerfi Precepta indiquait une marge entre 8 et 10 % pour les audioprothésistes.

En conclusion, en France comme partout dans le monde, le prix d’appareillage comprend également les prestations indissociables d’adaptation et de suivi. De plus les audioprothésistes français se situent dans la moyenne basse des prix Européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *