Déficit auditif : 9 % de la population française touchée

Guillaume Flahault dans Bourdin Direct
Interview Guillaume Flahault, président du SYNEA dans Bourdin direct
10 juillet 2017
Que fait un audioprothésiste
Que fait un audioprothésiste ? Quels services, pour quels prix, avec quelle marge ?
14 juillet 2017
Show all

Déficit auditif : 9 % de la population française touchée

à la une le déficit auditif en France

9 % de la population française présentent une déficience auditive : Épidémiologie et Enjeux du bruit et du vieillissement. Selon les estimations, 6 millions de personnes sont aujourd’hui recensées comme malentendantes.

Part des personnes ayant des limitations auditives fonctionnelles (LFA) selon l’âge et la gravité
Part des personnes ayant des limitations auditives fonctionnelles

Une grande majorité des malentendants souffrent de presbyacousie

En France, environ 1000 nouveau-nés sont touchés de surdité, soit (0,25% des naissances) dont 40 % sont atteints de surdités sévères et profondes. De plus, le risque de surdité augmente avec le vieillissement. Comme on peut le voir avec le tableau ci-dessous, le nombre de cas augmente avec l’âge. Pour la France, l’étude la plus récente traitant ce sujet est Eurotrak-2015 :

La presbyaccousie, une majorité de malentendants

Les chiffres dans le tableau ci-dessus concordent avec ceux de Pays comparables. En 2006 Bridget Shield notait : “Les recherches montrent que la presbyacousie affecte environ 30 % de la population de plus 65 ans (Gates et al., 1990) et qu’environ la moitié des plus de 75 ans ont une perte auditive significative (Cruickshanks et al., 1998).”

Les prévisions annoncent une population malentendante en croissance pour les prochaines années

L’accroissement de la population malentendante apparaît d’abord à cause du vieillissement de la population. Selon l’INSEE, « En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. La part des jeunes diminuerait, ainsi que celle des personnes d’âge actif. (…) Ces résultats sont sensibles aux hypothèses retenues, mais aucun scénario ne remet en cause le vieillissement, qui est inéluctable. » (3) Pour Séverine Leusie, « la perte auditive démarrant entre 50 et 55 ans, on peut oser imaginer qu’en 2050, plus d’une personne sur trois sera presbyacousique »

Les pouvoirs publiques et la communauté scientifique s’accorde pour dire que la population française à 6 Millions de personnes malentendantes, dont la plupart souffrent de presbyacousie. La presbyacousie se manifeste le plus souvent à 65 ans et l’exposition s’accroît avec l’âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *